Conférence

À l'issue du rallye mathématique a lieu une conférence de mathématiques grand public (à partir du collège) ne nécessitant pas d'inscriptions.

Hugo Martin

Pour l'édition 2018 de la Fête de la science, nous aurons le très grand plaisir d'accueillir Hugo Martin, doctorant en mathématiques à Sorbonne université. Il est engagé dans la diffusion de l'esprit critique, et organisateur de Skeptics in the pub.

Titre : Les mathématiques à l'assaut des “fake news”

Assurons-nous bien du fait avant de nous inquiéter de la cause » écrivait Fontenelle en 1687. Que signifie donc cette phrase un peu mystérieuse ? Simplement qu'avant d'expliquer un phénomène, il faut vérifier que le phénomène en question existe bel et bien. Pour cela, on fait d'abord appel à un protocole expérimental pour acquérir des données, que l'on analyse en les comparant aux résultats qu'on obtiendrait par hasard. Puisque la Fête de la Science est un moment de partage, tout au long de la journée du samedi 13 octobre nous proposerons une expérience de détection de l'eau sur le village des sciences. Lors de cette conférence nous analyserons ensemble les données obtenues, introduisant (en douceur !) pour l'occasion quelques notions de probabilités. Qui sait, peut-être trouvera-t-on des talents parmi le public ?

Niveau : tout public à partir de 10 ans.

Date
Samedi 13 octobre 2018 de 17h45 à 18h45, après le rallye mathématique.

Lieu
Campus Pierre et Marie Curie, Amphi 44
Sorbonne université
4, place Jussieu - 75252 Paris cedex 05

Vous pourrez bientôt consulter le plan du campus Pierre et Marie Curie avec l'emplacement des différents stands du rallye mathématique, de l'expérience faite avec le public, et de la conférence.




Éditions antérieures

Édition 2017 : notre oratrice était Leila Schneps, directrice de recherche au CNRS (Institut de Mathématiques de Jussieu - Paris Rive Gauche). Son exposé s'intitulait Aller en prison pour une erreur de maths ?.
Cela arrive, mais l'erreur n'est en général pas celle de l'accusé. Trop souvent, ce sont les procureurs qui font des erreurs de calcul de probabilités lors de procès criminels. Qu'on connaisse peu ou beaucoup de mathématiques, notre intuition nous trompe souvent, et les membres des jurys sont rarement capables de déceler les erreurs qu'ils voient. Nous présenterons quelques-unes des erreurs les plus courantes, illustrées par des cas véritables, puis nous ferons des expériences où le public jouera le rôle de jury.

Édition 2016 : notre orateur était Jean Brette, ancien directeur du département de mathématiques du Palais de la Découverte, pour l'une de ses dernières conférences : Jean Brette est décédé le 9 février 2017. Ranger des nombres dans un carré, quoi de plus simple ?
Est-il raisonnable de distinguer les mathématiques « récréatives » des mathématiques « sérieuses » ? Pour essayer de répondre à cette question, on survolera 3 000 ans d’histoire avec quelques exemples. Pendant cette promenade, on rencontrera une tortue, des carrés « magiques », un célèbre graveur, un défilé militaire, des carrés « latins », ou « gréco-latins », des agriculteurs épris de rendement, … et quelques mathématiciens, célèbres ou moins célèbres.

Édition 2015 : notre orateur était Michel Rigo (Université de Liège). Son exposé s'intitulait "un peu de Mathémagie".

Édition 2014 : notre orateur était Tadashi Tokieda (Trinity Hall, Université de Cambridge). Son exposé s'intitulait “Singularités dans la nature, à travers des jouets”.

Édition 2013 : notre orateur était Pierre Pansu (professeur à l'Université Paris-Sud), qui a parlé de “la figure de la Terre”.

Édition 2012 : notre orateur était Damien Gayet (professeur à l'Institut Fourier, Université de Grenoble I). Il a publié un ouvrage grand public, intitulé L'invention du réel, les dessous philosophiques de l'astronomie.